Navigation – Plan du site

15 | 2002
Figures du discours et ambiguïté

Sous la direction de Marc Bonhomme

À travers l’opacité communément reconnue de leur signifiant, les figures du discours sont des zones du langage favorisant la prolifération incontrôlée du sens, les aléas de la communication et l’ambivalence des stratégies interprétatives. Ces phénomènes que l’on peut classer sous l’appellation globale d’ »ambiguïté », caractérisent en fait les figures à plusieurs niveaux. Tantôt il s’agit d’une ambiguïté fondamentale, présente dès les ramifications profondes de la langue. Tantôt l’ambiguïté des figures est simplement discursive, liée à leurs structures rhétoriques de surface. À cela s’ajoute l’ambiguïté même de la notion de figure qui oscille sans cesse entre effets dérivés et effets littéraux, les uns et les autres pouvant être mis en relief ou au contraire oblitérés.Réunissant onze contributions de chercheurs français, suisses, hollandais et italiens, ce numéro 15 de Semen propose une réflexion approfondie sur ces différents aspects de l’ambiguïté figurale. Cette réflexion concerne la figuralité en général, mais aussi les figures symptomatiques que sont la métaphore, la métonymie ou l’ironie, dans leurs dimensions lexicosémantiques, textuelles et interactives.