Navigation – Plan du site

12 | 2000
Répétition, altération, reformulation dans les textes et discours

Sous la direction de Jean-Marie Viprey et François Migeot

Dans le sillage des travaux de Jean Peytard, à partir de l’option qui est au fondement de la sémiotique de l’altération, et selon laquelle la production du sens se définit en termes de mouvance et de différenciation, le GRELIS (Groupe de Recherche en Linguistique, Informatique, Sémiotique) a réuni en juin 1998 à Besançon un colloque international sur le thème Répétition, Altération, Reformulation.Ce colloque qui a réuni pendant trois jours plus de cinquante chercheurs se situait dans la problématique de « l’autrement dit », de la reprise du discours par lui-même, et de ses incidences sur la production du sens. Que la répétition se donne comme telle, qu’elle se laisse deviner, qu’elle altère ou module le déjà dit, il s’agissait dans tous les cas d’éclairer sa théorisation en visant la description de la densité dynamique des réseaux de sens.